close

  • Être fidèle à ma Patrie, la République de Pologne

     

  • VISAS

  •  

    Nous vous informons que la Section Consulaire de l'Ambassade de la République de Pologne à Paris est la seule en France pouvant recevoir les demandes de visas pour la Pologne.

     

    Les ressortissants français et monégasques ont droit à la libre circulation dans l’espace Schengen et n’ont pas besoin de visa pour voyager en Pologne. Les ressortissants français et monégasques résidant plus de 90 jours sur le territoire polonais, doivent déposer la demande de carte de séjour polonaise auprès l’Office de Voïvodie compétent pour leur lieu de résidence en Pologne. 

     

    Les titulaires des titres de séjour délivrés par l'un des Etats Schengen peuvent circuler dans la zone Schengen pendant une période ne dépassant pas 3 mois.

     

    Les demandes de visa Schengen C ou de visa national D doivent être enregistrés sous forme électronique sur le site Internet: www.e-konsulat.gov.pl

     

    En réservant votre RDV au Consulat, veuillez remplir en même temps le formulaire électronique de demande de visa. 
    Afin d’enregistrer votre demande de visa et de prendre un RDV, il est nécessaire de suivre les indications ci-dessous :
    • En haut à droite, veuillez choisir une langue parmi les versions linguistiques proposées.
    • A gauche, dans l’onglet « Visa », choisissez « Visa national - enregistrer le formulaire » ou « Visa Schengen – enregistrer le formulaire » en fonction du visa demandé.
    • Lisez attentivement la notice et suivez les indications qui y figurent. Choisissez la date du RDV et l’heure du RDV vous sera automatiquement proposée par le système.
    • Remplissez le formulaire de demande de visa. Une fois le formulaire rempli, il est indispensable de l’imprimer. Dans le cas contraire, votre demande de visa sera rejetée. Vous disposez d’une heure pour remplir le formulaire. 
    • En remplissant le formulaire, il est nécessaire d’inscrire les dates d’une façon correcte (p.ex.: date de naissance, date de validité de passeport, etc.), bon format : ANNEE-MOIS-JOUR.
    • Après avoir rempli le formulaire, imprimez-le immédiatement. Les informations concernant la date et l’heure de votre RDV se trouvent à la dernière page. 
    • Pour votre RDV au Consulat, vous devez vous munir du formulaire imprimé et des autres documents nécessaires pour une demande de visa. Les demandes incomplètes ne seront pas traitées.
    • En arrivant au Consulat, vous veuillez prendre un ticket-numéro pour le service des Visas.  

    Suite à l'entrée en vigueur, le 05 avril 2010, du CODE COMMUNAUTAIRE DES VISAS UE, nous vous informons que les règles de délivrance des visas pour les étrangers ont été modifiées.

     

    Quel visa ?

     

    Le Visa Schengen type C

     

    Si vous prévoyez d'effectuer un séjour sur le territoire de la Pologne ou des autres états de l'espace Schengen (en une ou plusieurs fois), d'une durée maximale de 90 jours pour toute période de six mois, à compter de la date de première entrée dans l'espace Schengen, ou bien d'effectuer un transit sur le territoire de plusieurs Etats membres (train, voiture, avion), vous devez vous munir d'un visa Schengen type C.

     

    Le visa Schengen uniforme (type C valable dans l'ensemble de l'Espace Schengen) permet de séjourner sur le territoire de l'ensemble de l'espace Schengen.

     

    Le visa Schengen à validité territoriale limitée (type C valable seulement pour la Pologne ou à l'exception d'un/des pays de l'espace Schengen) permet de séjourner seulement dans le(s) pays défini(s) par le visa.

     

    Le Visa national type D

     

    Si vous prévoyez d'effectuer un séjour sur le territoire de la Pologne (en une ou plusieurs fois) d'une durée totale supérieure à  90 jours (91 jours minimum), pour toute période de six mois, à compter de la date de première entrée dans le pays, vous devez vous munir d'un visa national type D.

     

    Le visa national (D) permet de:

    • séjourner sur le territoire de la Pologne pendant la durée et la période de validité pour laquelle il a été délivré,
    • et de circuler dans l'ensemble de l'espace Schengen, jusqu'à trois mois pour toute période de six mois.

     

    Le Visa de transit aéroportuaire

     

    Si vous prévoyez de passer d'un pays à l'autre en avion, avec une escale dans l'un des aéroports situés dans l'espace Schengen (sur le territoire de la Pologne), et :

    • il n'est pas prévu que vous sortiez de la zone internationale de transit de l'aéroport,
    • vous êtes citoyen de: Afghanistan, Bangladesh, République Démocratique du Congo, Erythrée, Ethiopie, Ghana, Iran, Irak, Nigeria, Pakistan, Soudan et Sri Lanka,

    vous devez vous munir d'un visa de transit aéroportuaire type A.

     

    En cas de transit par un aéroport situé sur le territoire d'un pays de l'espace Schengen autre que la Pologne, nous vous suggérons de vous adresser directement au service consulaire du pays concerné, afin d'obtenir les informations précises sur la détention du visa de transit aéroportuaire.

     

    Le Visa de transit aéroportuaire A permet seulement de rentrer et séjourner le temps du transit dans la zone internationale de transit de l'aéroport (il ne permet pas de rentrer dans l'espace Schengen, ni de quitter la zone de transit aéroportuaire).

     

    A partir du 05 avril 2010, les visas de transit aéroportuaire B ne sont plus délivrés.

     

    Combien de temps puis-je séjourner sur le territoire de la Pologne/l'espace Schengen, en tant que titulaire d'un visa du type C ou D ?

     

    Les étrangers peuvent séjourner sur le territoire de la Pologne (visa national type D) ou dans l'espace Schengen (visa uniforme C) pendant la période prévue par le visa (« durée de séjour », mentionnée en chiffres) de la validité du visa (« Valable du... au... », dates).

     

    La sortie du territoire polonais ou celui de l'espace Schengen doit se faire au plus tard le denier jour (« Valable au... ») de la validité du visa (même si la durée de séjour effective ne correspond pas au nombre de jours inscrits dans la  « durée de séjours » du visa).

     

    Quels documents faut-il présenter pour la demande du visa Schengen type C ?

    1. Un document de voyage:

    • valide trois mois après la date de fin de séjour dans l'espace Schengen,
    • comportant au moins deux pages vierges,
    • délivré depuis moins de 10 ans;

    2. Le formulaire de demande de visa dûment rempli sur le site www.e-konsulat.gov.pl, imprimé et signé;

    3. Une photographie biométrique;

    4. Le montant des frais de dossier;

    5. Une attestation d'assurance médicale, à hauteur de 30 000 Euro, valable pour l'ensemble de l'espace Schengen;

    6. Les documents supplémentaires confirmant:

    • le but du voyage,
    • le lieu de résidence,
    • les moyens de subsistance suffisants pour toute la durée de séjour (entrée, séjour, sortie) dans l'espace Schengen ou en Pologne,
    • la capacité de quitter le territoire de l'espace Schengen à la date de fin de validité du visa.

     

     

    Quels sont les documents nécessaires à produire au moment de la demande de visa national type D ?

    1. Un document de voyage;

    2. Le formulaire de demande de visa dûment rempli sur le site www.e-konsulat.gov.pl, imprimé et signé;

    3. Une photographie biométrique;

    4. Le montant des frais de dossier;

    5. Une attestation d'assurance médicale;

    6. Les documents supplémentaires, justifiant:

    • Le but du voyage,
    • les moyens de subsistance suffisants pour toute la durée de séjour (entrée, séjour, sortie) en Pologne,
    • L'obligation de séjourner sur le territoire de la Pologne plus de 90 jours sur une période de six mois.

     

     

    Afin de justifier le but de son voyage, un étranger qui demande un visa de long séjour mention «étudiant» (D09) fournit :

    • Une attestation d’inscription ou de continuation des études délivrée par l’établissement qui dispense l’enseignement.
    • Une attestation du règlement des frais de scolarité, s’il envisage ou continue un enseignement payant.
    • Un document attestant qu’il possède les moyens financiers suffisants pour son existence, pour le retour dans son pays d’origine ou de résidence ou encore pour le transit dans un pays tiers, qui donnerait son accord pour l’accès à son territoire, ainsi que pour les frais des études.
    • L’établissement qui dispense l’enseignement doit être approuvé par décision du ministre des affaires intérieures, à moins qu’une loi ne l’ait dispensé de cette obligation.

     

    Afin de justifier le but de son voyage, un étranger qui demande un visa long séjour mention « chercheur » (D13) fournit :

    • Un contrat d’accueil dans le but de mener des recherches scientifiques ou des activités de développement, conclu avec un établissement de recherche ayant son siège sur le territoire de la République de Pologne sous forme de contrat de travail,  contrat d’ouvrage, contrat de prestation de service ou encore un autre contrat de droit civil. Un tel contrat définit :
      1. le titre ou le but des recherches scientifique ou des activités de développement ou leur sujet,
      2. l’obligation, pour le chercheur, d’effectuer des recherches ou des activités de développement,
      3. l’obligation, pour l’établissement de recherche, d’assurer au chercheur les conditions nécessaires à la réalisation de son engagement,
      4. la date de début et de fin ou l’estimation de la durée des recherches ou des activités de développement,
      5. la rémunération du chercheur ainsi que les conditions de travail,
      6. les informations au sujet des recherches scientifiques ou des activités de développement planifiées sur les territoires d’autres états membres de l’Union Européenne.
    • Un document attestant qu’il possède les moyens financiers suffisants pour son existence, pour le retour dans son pays d’origine ou de résidence ou encore pour le transit dans un pays tiers, qui donnerait son accord pour l’accès à son territoire.
    • Une déclaration écrite de l’établissement de recherche, dans laquelle ce dernier s’engage à rembourser les frais de délivrance et d’exécution de la décision obligeant l’étranger à retourner dans son pays d’origine, couverts par le budget de l’Etat, avant le délai de 6 mois à compter du jour d’expiration du contrat d’accueil de l’étranger, si ladite décision est motivée sa présence illégale sur le territoire de la République de Pologne.

     

    L’établissement de recherche doit être approuvé par décision du ministre des affaires intérieures.

     

     

    Afin de justifier le but de son voyage, un étranger qui demande un visa long séjour mention « stagiaire » (D13a) fournit :

    • Un document attestant l’achèvement des études supérieures dans les 2 ans qui précèdent la date de la demande de visa ou un document attestant le suivi d’études dans l’enseignement supérieur dans un état hors de l’Union Européenne.
    • Un document attestant qu’il dispose d‘un lieu de résidence sur le territoire de la République de Pologne.
    • Un document attestant qu’il possède les moyens financiers suffisants pour son existence, pour le retour dans son pays d’origine ou de résidence ou encore pour le transit dans un pays tiers, qui donnerait son accord pour l’accès à son territoire, ainsi que pour son stage.
    • Une déclaration écrite manuscrite de l’organisateur du stage, dans laquelle ce dernier s’engage à rembourser les frais de délivrance et d’exécution de la décision obligeant l’étranger à retourner dans son pays d’origine.
    • Un contrat sous forme écrite, conclu avec l’organisateur du stage, mentionnant les conditions de réalisation du stage. Un tel contrat définit :
      1. La description du programme du stage, incluant les informations sur la finalité éducative ou sur la composante éducative, la formation théorique et pratique, le poste auquel le stage aura lieu, la langue dans laquelle le stage aura lieu, le niveau de langue nécessaire pour effectuer le stage, l’ensemble et le genre des activités effectuées, l’ensemble des connaissances, du savoir-faire et de l’expérience acquises à la suite du stage.
      2. La durée du stage.
      3. Les conditions de réalisation et de tutelle du stage, qui incluent le lieu et le tuteur de stage.
      4. Les horaires du stage.
      5. Les droits et les devoirs des parties, à savoir la couverture des dépenses dans le cadre du stage, des examens médicaux indispensables, une garantie contre les accidents de la vie, les jours de repos ainsi que les conditions de rupture de contrat.
      6. La manière de justifier l’acquisition de connaissances, de savoir-faire et d’expérience professionnelle. 
    • De plus, le stage doit être en adéquation avec le domaine et le niveau d’études achevées ou poursuivies.
    • La confirmation que l’étranger a terminé un cours de langue polonaise ou d’une autre langue, utilisée pendant le stage, ou qu’il assiste à un cours au niveau nécessaire à la réalisation du stage.

    L’organisateur du stage doit être approuvé par décision du ministre des affaires intérieures.

     

     

    Afin de justifier le but de son voyage, un étranger qui demande un visa long séjour mention « volontaire » (D13b) fournit :

    • Un document attestant qu’il dispose d’un lieu de résidence sur le territoire de la République de Pologne.
    • Un document attestant qu’il possède les moyens financiers suffisants pour son existence, pour le retour dans son pays d’origine ou de résidence ou encore pour le transit dans un pays tiers, qui donnerait son accord pour l’accès à son territoire.
    • Le contrat signé avec l’organisme, pour lequel l’étranger va effectuer son volontariat. Un tel contrat définit :
      1. Les activités effectuées durant le volontariat,
      2. La durée du volontariat,
      3. Les conditions de travail et de la tutelle du volontariat,
      4. Les heures de travail,
      5. Les moyens financiers pour couvrir les frais de subsistance et d’hébergement de l’étranger et une somme minimale « d’argent de poche » accordée à l’étranger,
      6. Les formations indispensables à l’exécution par l’étranger des tâches demandées lors du volontariat.

    L’organisme doit être approuvé par décision du ministre des affaires intérieures.

     

    Le consul de quel pays membre de l'espace Schengen est les plus compétent pour examiner une demande de visa Schengen ?

     

    Il s'agit toujours du consul de cet Etat membre dont le territoire constitue la destination principale du/des voyages.

     

    Si vous ne comptez pas voyager en Pologne, vous ne pouvez pas déposer votre demande de visa Schengen à la Section Consulaire polonaise.

     

    Si votre voyage au sein de l'espace Schengen comporte plusieurs destinations, le Consul polonais est compétent pour examiner votre demande seulement si la Pologne constitue la destination principale de votre voyage ou si la Pologne est ce pays, parmi les pays de l'espace Schengen, où vous comptez effectuer le plus long séjour.  

     

     

    Marqueurs : visa

    Imprimer Imprimer Partager: